Votre visite chez les Kara

Située dans le Sud-Ouest de l’Ethiopie, la vallée de l'Omo est caractérisée par un paysage spectaculaire et d’une grande diversité.  La région est extrêmement riche en différentes cultures, communautés et patrimoine génétique. La rivière Omo creuse le fond de cette vallée, sa dernière étape avant de se jeter dans le lac Turkana, le plus grand lac en milieu désertique au monde.  La rivière joue un rôle essentiel dans la vie de plusieurs communautés qui y habitent et est le vrai cordon ombilical du lac Turkana.  La vallée de l'Omo est souvent considérée comme le berceau de l’humanité. Un lieu absolument magique.

Malheureusement, une compréhension inadéquate des différentes cultures, des pratiques de tourisme dégradant le tissu social au sein des communautés et, plus inquiétant, le barrage sur la rivière Omo ménacent le mode de vie et la survie des peuples de la vallée de l'Omo.  Des vastes étendues de terre ont été données en concession pour en faire des grandes plantations de canne à sucre.  A côté, une série de barrages hydro-électriques a éliminé les crues naturelles dont dépendent les tribus locales pour leur agriculture.

Wild Philanthropy est une initiative anglaise dont la mission est d’investir dans un tourisme protégeant des éco-systèmes, faune et communautés à risque.  Dans la région, Wild Philanthropy travaille avec la tribu Kara menacée par une crise de sécurité alimentaire ainsi par la pression sur leurs terres à cause de l’expansion des plantations de canne à sucre et coton.  Si à cela s'ajoutent les pluies annuelles toujours plus erratiques et moins fréquentes, et l’absence totale des crues saisonnières de la rivière Omo, on comprend que la survie de la tribu Kara ainsi que d’autres communautés qui habitent le long de la rivière est gravement menacée.
 
Le peuple Kara comme d’autres communautés de la rivière Omo est principalement agro-pastoral dépendant des crues saisonnières pour la culture du sorgho, leur principal aliment.  La multitude de barrages plus en amont sur la rivière Omo a pratiquement éliminé toute fluctuation naturelle du courant du fleuve.  La récolte des cultures qui dépendent des crues saisonnières a ainsi complètement échouée et la sécurité alimentaire de la tribu Kara en est en jeu. 

Le développement de leurs propres activités d’éco-tourisme est donc une opportunité importante pour la survie du peuple Kara.  Face à ce besoin, Wild Philanthropy, en étroite collaboration avec Wild Expeditions Ethiopia, se concentre sur le développement d’un tourisme durable pour la vallée de l’Omo.  Wild Expeditions est le seul opérateur à offrir un camp aux tentes mobiles dans la vallée de l’Omo, votre base idéal pour connaître la région offrant aux visiteurs un contact authentique avec les communautés locales dans leur plein respect. 

A côté, Wild Philanthropy soutient la communauté Kara dans le développement d'une ferme de la communauté ayant un système d’irrigation à énergie solaire.  A longue terme, l’objectif est d’aider les Kara à établir une autonomie locale.

 

Si vous souhaitez de visiter les peuples de la vallée de l’Omo, nous vous conseillons vivement le camp de Wild Expeditions à quelques minutes du peuple Kara, ‘Lale’s Camp’.  Une partie importante du coût de votre séjour va au bénéfice de la tribu Kara.


https://wildphilanthropy.com/core-ecosystems-project/omo-valley-ethiopia/
 
https://wildphilanthropy.com/core-ecosystems-project/omo-valley-ethiopia/kara-community-farm/
 
https://www.wildexpeditions.co/
 
https://journeysbydesign.com/destinations/ethiopia