Concept

Akaso est une vision développée par Philippe Vertriest, père de deux filles éthiopiennes et grand admirateur des artistes africains.  Après la découverte dune œuvre sur le body painting en Afrique, Philippe a développé le concept de co-création Akaso.  Un concept où les artistes africains sont invités à participer à des ateliers de co-création avec les stylistes belges Sandrina Fasoli et Michaël Marson, dont lart qui en résulte définit lesthétique Akaso.  Une collection qui se caractérise par des coupes épurées, des coloris intemporels et des matières naturelles.

Pour sa première collection Printemps Eté 2016, Akaso s'oriente vers le body painting : un des arts les plus anciens d'Afrique.  Le body painting est un bel acte de transformation, où la peau devient le canvas et la terre, la gamme de couleurs.

Akaso a invité le peuple Kara, l'une des plus authentiques tribus d'Afrique connue pour son art body painting, abstrait et graphique.

Décembre 2014.  Duz, village Kara en Ethiopie.  Six jeunes artistes Kara - hommes et femmes - explorent avec les stylistes Akaso, Michaël Marson et Sandrina Fasoli, les codes de transformations de l'art du body painting. Pas de scénario, l'intuition comme leur seule guide.

Mars 2014.  Ma première rencontre avec le peuple Kara à Duz, un des trois villages Kara.  Accompagné par Desta, un anthropologue éthiopien.  Assis en dessous d'un arbre centenaire au bord de la rivière Omo, nous partagions la vision Akaso avec le peuple Kara, une invitation à donner une nouvelle dimension artistique au body painting.  L'entente est immédiate, intuitive.  Le lendemain, la surprise: les Kara me présentent six jeunes artistes body painting.

Kara body painting.  Un acte de transformation.  Messages codés.  Désirs ou simplement le miroir de l'âme du jour.  Spontané.  Un moment de joie et une signature d'être vivant.

Décembre 2014.  De retour chez les Kara.  Sept jours, sept chapitres.  Huit heures du matin.  Les créateurs belges Sandrina et Michaël débattent du thème de la journée avec Wucho, un des six artistes Kara.  L'intuition est leur seule guide.

Photographie par Michaël Marson et Philippe Vertriest.  Atelier Akaso chez le peuple Kara.  Ethiopie.  Décembre 2014.

"Aucune civilisation ne peut se penser elle-même si elle ne dispose pas de quelques autres pour servir de terme de comparaison"


Claude Lévi-Strauss